Social Media Updates

Étiquette Twitter : 5 règles à garder à l’esprit

Beaucoup de gens pensent qu’Internet est un lieu de non-droit où ils peuvent « communiquer » et « partager » librement, sans se soucier de la légitimité, de la source ou de la propriété intellectuelle des informations qu’ils partagent. Eh bien, ce n’est pas un tel endroit.

Vous souvenez-vous de ce que les enseignants nous ont dit au collège concernant le décorum et le plagiat ? Je fais ! Et j’ai gardé ces leçons à l’esprit jusqu’à aujourd’hui, car si jamais vous ne publiez du contenu sur Internet, ces règles s’appliquent également à vous.

ÉtiquetteTwitter

Si vous êtes le community manager de votre entreprise ou de votre marque personnelle, sachez que le Twitterverse est fait de codes. Chaque code a un but et une signification, et c’est à vous de les comprendre et de les gérer. Voici 5 principes essentiels que tout individu ou entreprise devrait suivre sur Twitter (ils s’appliquent évidemment aussi aux autres réseaux sociaux).

1.Utilisez une orthographe correcte

Oui, les messages Twitter sont limités à 140 caractères, mais ce n’est pas une raison pour écrire comme une frénésie de SMS de 12 ans. Alors oubliez vos habitudes de messagerie d’adolescent et sélectionnez vos mots clés. Au lieu de raccourcir vos mots, choisissez-les avec soin et tenez-vous en à la quintessence de votre message.

Pointe : N’essayez pas de transmettre plus d’une idée à la fois (enfin, à un tweet). Je vous encourage à n’attribuer qu’une seule information à un tweet. Après tout, « La simplicité est la sophistication ultime », Léonard de Vinci.

2. Restez poli

Tweets amusants : on adore ça ! Tweets incivils : oubliez ça ! Vos tweets sont votre voix dans le Twitterverse. Si vous souhaitez être considéré comme un acteur économique respectueux, agissez en tant que tel. Si vous ensuite ensuite critiquer quelqu’un, la manière polie est la meilleure. Si vous ensuite contre-attaquer quelqu’un, la manière polie reste la meilleure. Ma vision est qu’il n’y a JAMAIS de raison d’être méchant ou impoli en affaires. Si vous souhaitez traiter des questions personnelles en ligne, c’est votre problème, mais Twitter n’est certainement pas l’endroit (avez-vous entendu parler des e-mails ?)

N’oubliez pas que nous parlons de Twitter à des fins commerciales et à des fins commerciales uniquement : visibilité de la marque, notoriété, reconnaissance, fidélité et enfin amour ! Et vous ne partagez pas l’amour avec des gens impolis… Si des abonnés vous envoient des tweets impolis (indépendamment de la véracité ou non de leur plainte), soyez plus intelligent qu’eux et répondez avec respect. Que vous soyez blâmable ou non, les gens désavantageront toujours une mauvaise attitude.

Pointe : Vous ne devriez pas tweeter que les messages que vous seriez heureux de tweeter à nouveau et de voir retweetés. Comme nous l’avons appris la première dame française : tournez votre doigt sept fois avant d’appuyer sur « tweeter ».

3.Contenu original : n’oubliez pas « titre + lien + hashtag »

Lorsque vous partagez du contenu original (contenu venant de votre propre esprit, site Web, blog ou profil personnel) :

– Articuler un titre rendu en moins de 80 caractères ; c’est-à-dire « Les bases de Twitter pour les entreprises et les particuliers ».

– Ajoutez un lien raccourci vers votre article, vidéo, photo ou site Web. J’utilise bit.ly, mais vous pouvez également raccourcir l’URL de Google ; c’est-à-dire » http://bit.ly/10esOEi » au lieu de » http://socialmediavalue.wordpress.com/2013/03/30/twitter-basics/ « .

– Ajoutez un ou deux hashtags. Ces hashtags visent à promouvoir les arguments de vente uniques de votre marque ou les mots clés de votre lien ; c’est-à-dire « #socialmediavalue #twitter ».

Par exemple:

Les bases de Twitter pour les entreprises et les particuliers http://bit.ly/10esOEi #socialmediavalue #twitter

Astuce 1 : N’oubliez pas d’ajouter une image ou une vidéo dans les articles de votre site Web ou vos articles de blog. Si votre lien héberge du contenu riche comme une image ou une vidéo, une légende sera automatiquement activée par Twitter. Cette miniature sera ensuite stockée sur le côté gauche de votre profil Twitter dans la section « photos et vidéos ». Cette section est de plus en plus appréciée car les gens aiment les visuels ; n’oubliez pas de vous nourrir !

Astuce 2 : Gardez votre tweet suffisamment court pour être retweeté. Les personnes qui RT (comprenez « ReTweet ») ont la possibilité de modifier ou non votre tweet. En supposant qu’ils décident de le reformuler de quelque manière que ce soit, ce sera plus facile si votre tweet ne contient pas déjà 140 caractères ! essayez de garder environ 20 caractères à gauche.

4.Partager le contenu de quelqu’un d’autre : ne négligez pas la propriété intellectuelle

« Redde Caesari quae sunt Caesaris » Si vous ne voulez pas être accusé de plagiat, donnez crédit aux gens pour leur travail et leur contenu original. C’est vrai pour une thèse ou un article, c’est aussi vrai pour Twitter.

Si vous souhaitez partager le contenu provenant d’un blog ou d’un autre site via le bouton « tweet », passez en revue la proposition de plugin ! Lorsque vous cliquez sur « tweet » à la fin d’un article de blog par exemple, le plugin peut vous proposer un texte du type « Twitter basics blablabla http:link via @wordpressdotcom ». Eh bien, même si l’article peut provenir d’un blog hébergé sur WordPress, cela ne signifie pas que WordPress est l’auteur de cet article.

– Commencer le tweet comme n’importe quel autre : « Titre + Lien ».

– Vérifiez le nom des auteurs (auteur de l’article, hôte du blog, etc.), trouvez leurs comptes Twitter et faites « par @authorusername ». Le moyen le plus simple de trouver le bon @nom d’utilisateur est de taper le « nom complet + twitter » de l’auteur dans les moteurs de recherche et de voir les propositions. Assurez-vous ensuite de trouver le bon compte Twitter. Ne donnez pas les crédits à la mauvaise personne…

– Si l’auteur n’a pas de compte Twitter, alors au lieu d’ajouter « par @nom d’utilisateur de l’auteur », ajouter « par #nom d’utilisateur de l’auteur ». Cela ne mènera pas à leur profil Twitter, mais cela marquera au moins leur nom correctement.

– Indiquez le @nom d’utilisateur du site ou du blog d’où provient l’article s’il est différent de l’auteur ; c’est-à-dire « via @nytimes ». Gardez une trace de tous les acteurs impliqués et donnez-leur du crédit.

– Terminez le tweet avec des hashtags pertinents s’il vous reste encore des caractères.

Par exemple:

Les bases de Twitter pour les entreprises et les particuliers http://bit.ly/10esOEi par @FlorencePoirel via #socialmediavalue #twitter

Pointe : Inclure l’auteur et les médias dont vous avez obtenu le contenu n’est pas seulement une question de propriété intellectuelle ; c’est aussi une question de visibilité : votre visibilité ! En ajoutant leur @nom d’utilisateur, vous les informez que vous avez partagé leur contenu. Ils libèrent une notification de Twitter indiquant que vous mentionné eux. Le résultat : ils auront de vos nouvelles ! C’est un très bon moyen de motivation des clients, fournisseurs, partenaires ou mentors potentiels (quel que soit l’auteur de l’article) à entrer en contact et/ou à suivre la discussion.

5.Retweeter depuis Twitter : n’oubliez pas le « RT »

Il existe deux façons de retweeter sur Twitter. – Première solution : vous pouvez cliquer sur le bouton « Retweeter » sous le

tweeter :

RT

retweeter directement

auquel cas vous ne pourrez pas modifier le tweet. Le tweet apparaîtra exactement comme vous l’avez vu au départ : avec l’avatar et le nom du premier partageur, même s’il est maintenant sur votre page Twitter. Astuce 1 :L’avantage de retweeter de cette façon est de diversifier votre propre page. Ne faites pas que votre flux ne parle que de vous, faites également la promotion d’autres utilisateurs.

retweet direct 2

– Deuxième solution : vous copiez le tweet original et insérez « RT @username » au début :

retweet indirect

Ce « RT @ » au début de votre tweet permettra aux utilisateurs de savoir que, même s’il est publié avec votre nom et votre avatar, il est principalement destiné à un autre utilisateur.

Astuce 2 : L’avantage de retweeter de cette façon est de garder l’audience sur votre marque au lieu de lui permettre de basculer trop rapidement vers cet autre utilisateur.

retweet indirect2

La méthode ReTweet que vous décidez d’utiliser dépend de votre stratégie marketing.