Vous lisez

Tout le monde est ravi du marketing de contenu… et échoue lamentablement [INFOGRAPHIC]

Content Marketing

Tout le monde est ravi du marketing de contenu… et échoue lamentablement [INFOGRAPHIC]

« Le contenu est roi », est l’expression que nous entendons partout depuis cinq à sept ans. (Bien que le dicton ait 18 ans, il a été inventé pour la première fois par Bill Gates en 1996.)

Mais si le contenu est roi, pourquoi le contenu commercialisation ne travaille pas pour tant d’entreprises? Est-ce que le diffusion méthodique et pratiquée du « contenu » – une définition que vous pourriez donner au « marketing de contenu » – être un coup de cœur évident avec des départements marketing de toutes formes et tailles ? Vous penseriez.

Beaucoup de discussions. Pas beaucoup d’action.

Alors que de nombreux spécialistes du marketing parlent d’un grand jeu dans le marketing de contenu, beaucoup échouent lamentablement. J’aimerais partager avec vous une toute nouvelle infographie d’Axonn Media sur l’état actuel et futur du marketing de contenu en 2015. J’ai trouvé les rapports de cette infographie très décourageants, comme je l’ai brièvement résumé ci-dessous. (Je serais très intéressé d’entendre votre réaction aux données dans la section commentaires ci-dessous.)

Le marketing de contenu ne fonctionne pas pour la plupart des marketeurs

  • 58% des marketeurs pensent que l’efficacité de leur utilisation du marketing de contenu est neutre, pas très efficace, ou pas du tout efficace.
  • 51% des marketeurs ont une stratégie de contenu et admettre ne pas le documenter.
  • 60% des marketeurs évaluent leur retour sur investissement comme neutre ou infructueux.
  • 51% des marketeurs déclarent être mis au défi par la tâche de produire du contenu engageant.

Vous avez eu l’idée. Voir l’infographie ci-dessous pour plus d’informations.

le partie vraiment surprenante est que malgré ces échecs, ces incertitudes et ces résultats « neutres » à « mauvais », les spécialistes du marketing de contenu prévoient essentiellement de faire exactement la même chose en 2015 qu’ils ont fait en 2014 ! (Une définition couramment citée de la folie – « comportement répété tout en s’attendant à des résultats différents » – vient à l’esprit.)

Regardez au bas de l’infographie pour voir les changements minuscules dans le comportement projeté :

  • 1% d’augmentation des blogs
  • 3% de baisse de la vidéo
  • Diminution de 4% des infographies
  • …etc.

Pourquoi les spécialistes du marketing de contenu répéteront-ils leurs échecs en 2015 ?

C’est la question que cette infographie m’a posée il y a quelques jours. Je pense avoir une réponse…

En bref, trop de gens qui ne devraient pas être des commerçants ont été contraints à des postes de marketing. À l’ère sociale (comme j’appelle cette ère qui suit l’intégration de Facebook, vers 2005-2006), le besoin de marketeurs et de producteurs de contenu par des entreprises qui, il y a 20 ans, n’auraient jamais rêvé de faire des vidéos ou de publier en ligne, a considérablement augmenté.

Avec le boom, un nombre incalculable de professionnels ont été entraînés dans l’ère du marketing entrant/de contenu/natif/guérilla/appelez-le-que-vous-voulez. Et, vraiment, ils ne « comprennent » pas. Ils sont toujours coincés dans l’ère du marketing Outbound/Push/Direct. Essayer de lier un message sortant et une approche à un véhicule entrant n’a jamais fonctionné et ne fonctionnera jamais.

Les marketeurs ne sont pas les seuls à blâmer

Il arrive également fréquemment qu’un spécialiste du marketing de contenu vraiment talentueux – celui qui comprend l’esprit des techniques entrantes ainsi que les moyens de distribution – soit retenu par les pouvoirs supérieurs de sa propre entreprise. Il n’est pas rare de voir des entreprises embaucher des marketeurs énergiques et créatifs, mais leur interdire toute prise de risque, ce qui se traduit par un contenu timide qui ne gagner.

Comment changer le marketing de contenu en 2015 ?

Être audacieux. Les principes entrants ont été démontrés avec succès pendant des années à présent. Mais les spécialistes du marketing de contenu doivent être prêts à tout mettre en œuvre. En 2015, j’aimerais voir les spécialistes du marketing de contenu produire un contenu plus passionné, inspiré et engageant – pas plus de contenu qui n’est que d’anciens principes sortants reconditionnés et pompés sans réfléchir à l’autre extrémité de Hootsuite.

Les consommateurs n’ont pas besoin de plus de bruit. Ils ont besoin d’informations précieuses qui sont là pour eux quand ils le souhaitent. C’est un défi difficile. Mais quand tu avoir cela, le gain est énorme.