Social Marketing

8 grandes erreurs de marketing sur les réseaux sociaux commises par les entreprises (et comment les éviter)

8 grandes erreurs de marketing sur les réseaux sociaux commises par les entreprises (et comment les éviter) |  Les médias sociaux aujourd'huiLe marketing des médias sociaux est essentiel pour la croissance des entreprises de nos jours.

Les plateformes de médias sociaux offrent des opportunités uniques pour atteindre vos clients cibles. Que vous soyez une startup ou une entreprise plus établie, les médias sociaux jouent un rôle essentiel dans le paysage marketing d’aujourd’hui, ils sont essentiels pour faire connaître vos produits et services. En tant que tel, il est important de partir du bon pied ou vous risquez de vous aliéner complètement votre public.

Vous n’avez jamais une seconde chance de faire une bonne première impression.

Les premières impressions sont rapides, puissantes et durables – il est très important de faire tout ce que vous pouvez pour en faire une bonne. Changer une première impression est faisable, mais il vaut mieux éviter de faire des erreurs de marketing sur les réseaux sociaux en premier lieu. Dans cet esprit, voici quelques erreurs simples à éviter sur les réseaux sociaux pour vous assurer de toujours faire de votre mieux.

8 erreurs de marketing sur les réseaux sociaux à éviter

1. Ne pas avoir de stratégie de médias sociaux

Les entreprises sans aucune stratégie de médias sociaux ne peuvent jamais transmettre de messages efficaces à leur public. Les communications semblent décousues et confuses. Vous devez avoir une voix distincte, des objectifs mesurables, une politique de médias sociaux et un calendrier de publication. Sans cela, vous vous retrouverez à publier à l’aveuglette et à diminuer votre capital de marque. Une stratégie de médias sociaux clairement définie vous met sur la bonne voie pour offrir un contenu utile, engageant, collant et mémorable.

2. Créer des comptes sur trop de plateformes de réseaux sociaux

Veuillez vous abstenir de vous inscrire à toutes les plateformes de médias sociaux. Oui, il est important d’être à plusieurs endroits, mais pas lorsque vous débutez, et surtout pour les petites entreprises. Il est beaucoup plus facile et plus efficace de maîtriser une plate-forme avant de passer à la suivante – si vous vous précipitez pour créer une présence sur Facebook, Twitter, Pinterest, YouTube, Instagram, Vimeo, LinkedIn, Google+, Slideshare, Vine et Snapchat et commencez en publiant follement de manière incohérente sur chacun d’eux, vous aurez l’air de ne pas savoir ce que vous faites. Et quand vous levez enfin les mains et abandonnez la plupart de vos plateformes parce que vous ne pouvez pas leur rendre justice, cela semble encore pire. Achèteriez-vous quelque chose d’une entreprise qui projette à quel point elle est inepte ? Ce type d’activité n’engendre en rien la confiance, qui est la base de toute relation client.

3. Payer pour les abonnés

La quantité ne l’emporte pas sur la qualité. Votre objectif est de construire de véritables relations avec vos clients plutôt que de vous concentrer sur les chiffres. Gagner des milliers d’abonnés – et la preuve sociale qui les accompagne – prend du temps et des efforts diligents. L’achat d’abonnés peut potentiellement créer une réaction publique désagréable. Voulez-vous vraiment risquer que vos vrais fans découvrent que vous avez acheté des followers sur les réseaux sociaux ? Qu’est-ce que cela dit sur votre honnêteté en tant qu’entreprise ? Cela nuit à votre marque et, probablement, affecte négativement votre résultat net.

8 grandes erreurs de marketing sur les réseaux sociaux commises par les entreprises (et comment les éviter) |  Les médias sociaux aujourd'hui4. Parler trop de votre marque et de rien d’autre

Les comptes de médias sociaux qui contiennent un flux sans fin de leur propre contenu promotionnel sont pour la plupart rebutants. Bien sûr, vous essayez de promouvoir vos produits et services, mais vous devez également partager du contenu pertinent pour votre créneau mais dont vous n’êtes pas l’auteur. Un bon point de départ est le modèle 5-3-2 pour le partage social, qui gardera vos fans engagés et vous aidera à créer un public plus large. Donc, si vous publiez 10 publications sur les réseaux sociaux par semaine.

  • 5 devrait être un contenu relatif des autres
  • 3 devrait être un contenu de votre part qui est pertinent pour votre public mais pas commercial
  • 2 devrait consister en un contenu amusant et personnel qui aide à humaniser votre marque

5. Ne pas utiliser correctement les hashtags

L’utilisation de hashtags dans le marketing des médias sociaux peut aider énormément lorsqu’il s’agit de créer de la visibilité pour votre marque et ce qu’elle a à offrir. Combattez cela en limitant leur utilisation et assurez-vous qu’ils sont pertinents par rapport à ce que vous essayez de communiquer à vos abonnés.

6. Trop partager en peu de temps

Publier un article après l’autre en quelques minutes peut aliéner vos abonnés et prospects. Votre objectif devrait être de partager les publications de manière cohérente et de les diffuser afin d’éviter de surcharger et de spammer vos abonnés. Sinon, ils pourraient ne plus vous suivre et ne jamais revenir.

7. Négliger de relire

Avez-vous déjà remarqué une publication Facebook avec des mots mal orthographiés ? Que diriez-vous d’un tweet avec une ponctuation manquante ? Une orthographe et une grammaire bâclées peuvent annuler tous les progrès que vous avez accomplis et diminuer votre crédibilité. Beaucoup de gens sont découragés lorsqu’ils voient « c’est » au lieu de « son » ou « leur » au lieu de « ils sont ». La relecture de votre propre travail peut être difficile, mais c’est un élément important pour créer une impression positive sur votre public.

8. Ne pas être « social » sur les réseaux sociaux

Les personnes qui utilisent les médias sociaux s’attendent à ce que les entreprises soient réactives. Ils veulent également avoir l’impression d’avoir affaire à un être humain plutôt qu’à un robot d’entreprise. Répondre aux commentaires renforce la confiance et l’intimité entre vous et vos clients. Il est également utile d’utiliser une voix intéressante et pleine d’esprit plutôt que monotone et rebutante.

Cet article a été initialement publié sur le blog de Pam Dyer