Social Media Updates

Les défis se poursuivent sur Twitter, avec des revenus en baisse de 40 % d’une année sur l’autre

Imaginez le chaos si nous perdions à la fois TikTok ET Twitter dans les six prochains mois.

Cela semble assez fou – et peut-être que ça l’est. Mais avec TikTok faisant face à une interdiction potentielle aux États-Unis, en raison de préoccupations persistantes concernant son lien potentiel avec le gouvernement chinois, et Twitter perdant toujours de l’argent, il se pourrait bien que les deux finissent par disparaître, prenant tous vos J’aime, vos abonnés et votre influence sociale. avec eux.

Le dernier sur Twitter, selon divers rapports, est que ses revenus ont diminué de 40% d’une année sur l’autre, en partie en raison du ralentissement plus large de la publicité numérique, et en partie en raison des inquiétudes persistantes concernant les mises à jour du nouveau chef de Twitter, Elon Musk, à l’application.

Si c’est exact, cela placerait Twitter dans une position opérationnelle de plus en plus difficile, car bien que Twitter ne perde probablement plus 4 millions de dollars par jour, comme c’était le cas lorsque Musk a pris le relais de l’application (selon Elon lui-même), il saigne toujours des fonds , en raison du fait qu’il a également assumé un fardeau de la dette nettement plus élevé dans le cadre de l’accord avec Musk.

Pour clarifier, au quatrième trimestre 21, Twitter a généré 1,57 milliard de dollars de revenus pour la période. Si Twitter est maintenant en baisse de 40 % sur ce résultat, cela signifierait que Twitter devrait atteindre environ 942 millions de dollars au quatrième trimestre 2022.

Maintenant, nous ne savons pas si cela inclut les revenus de Twitter Blue ou s’il ne s’agit que de la consommation d’annonces. Mais supposons que ce ne soit pas le cas – les estimations actuelles suggèrent qu’environ 225 000 utilisateurs se sont inscrits au nouveau programme de vérification à 8 $ par mois. Cela signifierait que Twitter rapporte environ 1,8 million de dollars par mois grâce aux abonnements. Le programme mis à jour n’est pas opérationnel depuis trois mois, mais supposons également qu’il l’est – donc, au total, sur la base de ces estimations, Twitter envisagerait environ 948 millions de dollars de revenus pour le quatrième trimestre 22.

Les frais de personnel de Twitter au T2 22, son dernier rapport complet avant qu’Elon ne prenne le relais, s’élevaient à 950 millions de dollars. Mais depuis, Elon a considérablement réduit ce chiffre. Nous ne savons pas exactement dans quelle mesure Elon a réduit cela, en tant qu’impact sur les coûts, mais disons que les réductions d’Elon ont réduit les frais de personnel de Twitter de 80 %, en tenant compte de la suppression des cadres supérieurs avec des salaires plus élevés, etc. Cela ramènerait cela à environ 190 millions de dollars. Comme pour Blue, tous ces coûts n’auraient pas été réduits au cours de cette période, mais en tant qu’estimation sommaire, c’est ce que nous examinons.

Les coûts d’exploitation de Twitter au deuxième trimestre 2022, hors personnel, se sont élevés à 540 millions de dollars. Elon a également cherché à réduire cela, en fermant des centres de données et des bureaux internationaux, donc ce sera plus bas à l’avenir. Mais dans cette période, vous envisagez 540 millions de dollars. Ajoutez les frais de personnel restants et vous arrivez à 730 millions de dollars de dépenses totales.

Contre des revenus de 948 millions de dollars, nous avons donc l’air bien – mais il y a la question de la dette de prêt, qu’Elon a chargée dans son acquisition de Twitter.

Afin de compenser le coût de 44 milliards de dollars pour acheter l’application, Elon a contracté 13 milliards de dollars de prêts, que la société – et non Elon lui-même – devra désormais rembourser à un rythme d’environ 1,5 milliard de dollars par an. Divisez cela par quatre et Twitter se retrouve avec 375 millions de dollars supplémentaires par trimestre qu’il doit également ajouter à ses dépenses.

Cela porte les dépenses de Twitter à environ 1,1 milliard de dollars, entraînant une perte d’exploitation estimée à 152 millions de dollars. Ce qui, divisé par 90 jours, se traduit par une perte quotidienne de 1,7 million de dollars sur l’application.

C’est bien mieux que les 4 millions de dollars par jour perdus, mais ce n’est toujours pas génial, et Musk a déjà averti que la plate-forme pourrait faire faillite si elle ne pouvait pas trouver de sources de revenus alternatives.

Le grand espoir initial dans ce sens est le système de vérification de 8 $ par mois de Twitter, mais comme indiqué, les recherches suggèrent que seul un petit pourcentage d’utilisateurs s’est encore inscrit. Cela augmentera à mesure que Twitter le déploiera dans davantage de régions et finira par retirer les coches bleues « héritées » des comptes actuellement vérifiés. Mais même dans ce cas, il est peu probable qu’il devienne une source de revenus importante, et bien que Twitter envisage également la monétisation des vidéos et un nouveau programme d’abonnement pour les entreprises, ceux-ci devraient connaître une adoption sans précédent pour remplacer une perte de 40 % des revenus publicitaires.

C’est pourquoi Twitter continue de réduire les coûts, en fermant plus de bureaux, en licenciant plus de personnel, en réduisant les avantages sociaux des employés, etc. Si cela peut réduire les coûts de 152 millions de dollars supplémentaires par trimestre, cela se rapproche potentiellement à nouveau de l’équilibre – ce qui signifierait également que Musk pourrait poursuivre ses efforts pour « libérer » l’application en assouplissant ses règles de modération, sans avoir à s’inquiéter du malaise des partenaires publicitaires face à de telles décisions.

Mais chacune de ces réductions a également des impacts, et il se pourrait que la réduction de la surveillance de Twitter et la perte de connexion au marché local voient également les dépenses publicitaires continuer à baisser, augmentant le défi qui les attend.

Si cela se produit et que ses sources de revenus alternatives stagnent à des taux inférieurs aux prévisions, cela pourrait voir l’application sur un terrain de plus en plus fragile – et il se pourrait qu’au deuxième trimestre, vers août de cette année, Twitter revienne à perdre quelque 4 millions de dollars par jour, mettre la pression sur Elon pour qu’il trouve un autre moyen de redresser le navire et de couvrir son énorme dette.

Cela changera avec le temps. Les efforts de réduction des coûts de Musk seront davantage réalisés à mesure que les engagements passés seront filtrés des données, ce qui pourrait équilibrer davantage les choses. Mais encore une fois, quelle pression supplémentaire ces réductions exercent-elles sur l’application – et cela atteindra-t-il un point d’inflexion critique ?

En fin de compte, il se pourrait bien que nous perdions à la fois TikTok et Twitter au cours des six prochains mois. Dans l’ensemble, je parierais contre le départ de l’un ou de l’autre, mais étant donné le contexte, ce n’est pas impossible.

Combien de temps avant que Meta crée un flux similaire à Twitter dans IG ?