Vous lisez

En ce qui concerne les médias sociaux, êtes-vous influent ou simplement populaire ?

Digital Strategy

En ce qui concerne les médias sociaux, êtes-vous influent ou simplement populaire ?

Le récent débat sur Klout’s mesures pour mesurer l’influence d’une personne sur les réseaux sociaux, cela m’a fait me poser cette question précise. Certains soulignent le problème avec Klout en utilisant un exemple de faux compte de célébrité qui a un score Klout de 78 (sur 100). Le compte ne suit personne. Comment cela équivaut-il à un score élevé ?

Prenez l’officiel Justin Bieber compte, ou quelqu’un comme Kanye West… Bieber ne tweete que sur ses propres apparitions personnelles, etc. (avec beaucoup trop de points d’exclamation) et West ne suit pas une seule personne et ne fait pas de lien vers ou ne partage aucun contenu substantiel. Ils ne s’engagent pas avec les autres, ils n’essayent pas d’établir des relations, ils ne posent pas de questions et, en fin de compte, ils ne fournissent aucun appel à l’action avec leurs tweets.

Mais leurs scores Klout sont extrêmement élevés. Pourquoi? Parce qu’ils ont des millions de followers. Comme le Boston Globe suggèrecela rend l’influence des médias sociaux équivalente à un concours de popularité au lycée.

Ces millions de followers les rendent-ils vraiment influents ? Ou sont-ils simplement populaires ?

Pour moi, quelqu’un qui est influent apporte quelque chose de précieux dont je peux apprendre ou avec lequel je peux m’engager. Ils tweetent sur différents sujets, créent des liens vers du contenu extérieur, retweetent le contenu d’autres personnes, posent des questions et fournissent des opinions et/ou des réflexions que nous n’aurions peut-être pas prises en compte autrement. Je pense que l’influence nécessite des efforts : l’engagement et l’établissement de relations prennent du temps, mais c’est finalement ainsi que vous influencez le comportement… n’est-ce pas ?

Il est également important de noter que l’influence ne peut pas être définie universellement. Ce qui (ou qui) pourrait influencer une personne est complètement différent de ce qui pourrait influencer une autre personne. C’est une question de segmentation et trouver les influenceurs de votre marchéen fonction de ce dont vous souhaitez en savoir plus.

Cela étant dit, des outils comme Klout ne peuvent vraiment pas être considérés comme précis car ils ne prennent aucun de ces aspects en considération. Klout considère-t-il si votre contenu détermine le comportement (c’est-à-dire que vous avez tweeté à propos d’un don à une bonne cause et que quelqu’un a réellement fait un don) ? Sait-il si vous avez rencontré quelqu’un en personne après avoir établi une relation sur les réseaux sociaux ? Non. Mais à mon avis, ce sont des domaines qui définissent l’influence – les aspects sociaux qui vous font agir.

Ceci est particulièrement important pour ceux qui exercent une profession liée au marketing, car nous essayons constamment de comprendre comment mesurer l’impact des médias sociaux, car ils font désormais partie intégrante de nombreuses campagnes. Les spécialistes du marketing veulent mettre leur marque devant les « bons » influenceurs. Mais selon Klout, cela signifie les personnes qui ont le plus de followers, alors qu’en réalité, ce n’est peut-être pas du tout le public cible.

Les millions de personnes qui suivent Justin Bieber et Kanye West font peut-être partie de ceux que vous souhaitez atteindre, mais même si certains de vos cibles font partie de ces followers… comment savez-vous que vous avez eu un impact sur eux juste parce que Bieber ou West a tweeté à propos de votre marque ?

Les gens sont-ils vraiment influencés par eux ou les suivent-ils simplement parce que ce sont des célébrités ?

L’essentiel est que l’influence des médias sociaux est différente pour tout le monde. Mais si nous le définissons par le nombre de followers, d’amis, de likes, etc., tout ce que nous avons fait est de créer un concours de popularité. Klout pourrait tout aussi bien dire : « Désolé, vous n’êtes pas influent. Revenez après avoir obtenu quelques abonnés supplémentaires. »