Avec la démocratisation d’Internet et des connexions mobiles, on retrouve tout et n’importe quoi sur le web. D’ailleurs, de nombreux services sont passés au numérique, facilitant grandement la vie au passage. Fini l’époque où il fallait se déplacer vers une municipalité pour obtenir un document, ou bien aller au cinéma à l’avance afin de réserver sa place pour un film.

Aujourd’hui, plus ou moins tout se fait sur Internet, et c’est pour notre plus grand bonheur. Il est clair que nous avons plus de temps maintenant pour vaquer à nos occupations, comme le travail ou le loisir, voire même les deux. D’ailleurs, nous voyons de plus en plus de personnes se lancer dans le business en ligne, que ce soit avec le freelancing, ou bien le commerce et autre service en ligne.

Même s’il est devenu facile de créer un site web grâce aux différentes plateformes spécialisées qui sont proposées soit par des prestataires spécifiques, soit par des hébergeurs web dans leur formule, il est tout de même assez délicat de choisir la bonne offre d’hébergement. Dans ce qui suit, nous allons voir les différentes offres d’hébergement web disponibles sur le marché et qu’est-ce qu’il faut garder à l’esprit lorsque vous faites votre shopping numérique pour un projet.

Qu’est-ce qu’un hébergeur web ?

Un hébergeur web est un prestataire de service en ligne qui propose des solutions d’hébergement pour ses clients et/ou internautes, afin que ces derniers puissent mettre en ligne des sites ou des applications web. Ces solutions font partie d’une infrastructure à la fois logicielle et matérielle, rendant possible l’accès aux sites web par des internautes du monde entier.

Parmi ces solutions, on retrouve, par exemple, le service de stockage en ligne de fichiers, le service d’accès aux ressources partagées, le service de messagerie, etc. Tout cela fait partie d’un package qui est mis à la disposition des clients via des formules ou des offres qui peuvent être standards ou bien spécifiques.

Quels sont les types d’offres d’hébergement web ?

Vous n’êtes pas sans savoir que les hébergeurs web sur Internet se trouvent par centaines, voire par milliers. Comme on dit : on en trouve treize à la douzaine. La raison est que l’hébergement web est devenu un business plutôt lucratif si vous avez les moyens de vous lancer dedans, mais là n’est pas la question.

Concernant les offres d’hébergement, typique on en trouve 4 chez la plupart des prestataires :

  1. L’offre mutualisée. Celle-ci consiste en un serveur, ou puissant ordinateur, sur lequel plusieurs sites web partagent les ressources de la machine en question. Cette offre est la moins onéreuse et permet à de nombreuses personnes, comme des artisans, de mettre en avant leur création via des sites web appelés « vitrines ».
  2. L’offre dédiée. Cette offre consiste en un serveur dédié que pour votre site web. Cela veut dire que vous aurez une machine rien que pour vous, et vous aurez avec son contrôle total sur tous les points comme la configuration logicielle, le système d’exploitation et tout ce qui va avec. Cette offre est parfaitement adaptée aux besoins d’un site e-commerce d’une assez bonne taille par exemple, ou bien pour une plateforme spécifique à une entreprise.
  3. L’offre VPS. VPS veut dire « Virtual Private Server », et en français ça donne : serveur privé virtuel. Cette offre est en réalité un puissant serveur partagé le plus souvent entre 4 ou 6 machines virtuelles (à l’aide de logiciels spécifiques) et dont ses ressources (celles du serveur) sont équitablement distribuées entre lesdites machines virtuelles. L’offre VPS est en quelque sorte entre une mutualisée et une dédiée. Vous aurez donc les avantages d’un serveur dédié, sans pour autant avoir votre propre machine physique.
  4. L’offre Cloud. Cette offre est très populaire chez les hébergeurs modernes et elle consiste en une infrastructure spécifique qui permet l’allocation dynamique des ressources à travers un réseau de serveurs connectés entre eux.

Comment choisir un hébergement web ?

Le choix de l’hébergement web passe par plusieurs points, notamment :

  • Type du site. Le type du site est le point le plus important lors du choix d’une offre d’hébergement. En fonction de votre site web (vitrine, boutique en ligne, plateforme), vous allez vous tourner vers telle ou telle offre. Par exemple, un site vitrine aura besoin d’un hébergement mutualisé pour fonctionner correctement. Une plateforme d’une entreprise ou d’un gouvernement aura besoin d’un serveur dédié afin de fonctionner à plein régime.
  • Les fonctionnalités proposées. Cela varie d’un prestataire à un autre, mais typiquement, plus vous monter en gamme, c’est-à-dire plus vous prenez une offre chère, plus vous aurez de fonctionnalités. Pour lancer une boutique en ligne par exemple, vous aurez besoin d’une plateforme e-commerce comme WooCommerce ou Shopify. Certains hébergeurs sur leurs offres pas chères peuvent ne pas proposer la prise en charge native de ces plateformes, vous obligeant ainsi à passer au niveau supérieur de leurs offres.
  • Les services proposés. Ce point est souvent mis de côté, mais n’empêche qu’il est important. Les services proposés par les hébergeurs web peuvent aller de la simple prise en charge des tickets par email, à une équipe de support technique réactive dans les heures qui suivent un problème. Du coup, il est important de garder un œil sur les services proposés par les hébergeurs web sur leurs offres. On parle aussi de services lorsqu’un hébergeur propose par exemple la messagerie dans son offre (email), les CDN, la prise en charge de plateformes, etc.
  • La sauvegarde des données. Autre point important, c’est la sauvegarde des données. Si votre site web a besoin d’une périodicité bien précise de sauvegarde, comme c’est le cas pour une boutique e-commerce, vous devez choisir une offre d’hébergement proposant cela. Le plus souvent, vous aurez une sauvegarde tous les mois, mais certains hébergeurs sur leurs offres dédiées par exemple peuvent offrir une sauvegarde hebdomadaire.
  • Les plus non négligeables. Là, on parle d’ajout comme un certificat SSL gratuit la première année, ou bien un nom de domaine lui aussi gratuit la première année. Il faut voir ces plus comme des bonus : plus il y en a, mieux c’est pour vous et pour votre portefeuille.