Social Marketing

Récapitulatif de la refonte de la défense des employés : #EAShakeup15

Le 8 juineles médias sociaux aujourd’hui et Tout le mondeRéseaux sociaux a organisé la deuxième édition annuelle du Employee Advocacy Shake-up avec des présentateurs puissants d’Adobe, IBM, Coca-Cola, Nestle Purina, Dell et Whole Foods, pour n’en nommer que quelques-uns. En utilisant un format similaire aux conférences TED, nous avons couvert des sujets tels que les tendances du marché, les meilleures pratiques en matière d’exécution de contenu, la mesure, le juridique, la vente sociale et bien plus encore.

Nous avons commencé par une conversation au coin du feu avec Eric Roach, PDG de EveryoneSocial, au cours de laquelle Eric a partagé que de nombreux clients ne s’identifient pas au mot « défense ». C’était une excellente idée, car de nombreuses organisations cherchent à étendre leur programme au-delà du premier public cible. Certains de ces derniers groupes d’employés ne s’identifieront pas au « plaidoyer », mais joueront un rôle important en tant qu’auditeur, contributeur, partisan, etc.

Certains de mes plats à emporter personnels préférés :

  • 42 % des employés ne peuvent pas articuler ce que fait leur entreprise, a partagé Renee Austin, vice-présidente exécutive chez Weber Shandwick, soulignant les lacunes de communication de l’organisation.
  • Courtney Hunt, fondatrice de Denovati Group, a présenté les coûts de l’analphabétisme numérique et a recommandé aux organisations de créer des évaluations au préalable pour comprendre la véritable compréhension du numérique par les employés.
  • Jim Dudukovich, conseiller principal en médias sociaux de Coca-Cola, a secoué la présentation des obstacles juridiques et nous a ouvert les yeux sur la loi sur les normes de travail équitables (à ne pas confondre avec la loi sur les normes de laboratoire équitables) et sur la façon dont les employés non exemptés ne peuvent pas offrir leurs services. , ce qui met un véritable frein aux programmes de plaidoyer avec des employés horaires.
  • Le contenu doit être un mélange de contenu de marque et de l’industrie, a partagé Christa Gorham, Senior Manager chez CenturyLink, aidant à mettre en valeur le côté humain des employés.
  • Cory Edwards, responsable des médias sociaux chez Adobe, a déclaré que son équipe avait conclu un contrat de 6,5 millions de dollars provenant et entretenu par le biais de son programme de vente sociale. De plus, les montres Apple sont une excellente incitation pour les équipes de vente.
  • DeShelia Spann, stratège en marketing numérique chez Eaton, a partagé les meilleures pratiques pour comprendre comment des membres spécifiques de l’équipe de vente, tels que les techniciens de terrain, partagent du contenu pour garantir la pertinence.
  • Natanya Anderson, directrice des médias sociaux chez Whole Foods, a partagé que lorsqu’ils utilisent les réseaux sociaux pour le recrutement des RH, ils reçoivent de meilleurs candidats.
  • Amber Armstrong, directrice de programme chez IBM, a dirigé un programme Klout 50 où les employés atteignant le score ou plus recevaient un jour de congé.
  • Amy Heiss, responsable des médias sociaux chez Dell, est à la tête de l’intégration des réseaux sociaux dans tout chez Dell, des rôles, de la rémunération et même des rapports analytiques sont présentés dans des infographies.
  • Brian Fanzo, évangéliste du changement chez BroadSuite Media Group, a réussi à Periscope, tweeter et modérer tout au long de la journée (multitâche impressionnant). Je recommande vivement d’inviter Brian @iSocialFanz à l’un de vos événements sociaux à venir pour obtenir d’excellentes informations, une couverture et un partage.

À la fin de la journée, lors de notre séance de synthèse, Jenn Roumian, avocate de la marque employeur/talent chez Electronic Arts, a recommandé de créer une communauté d’experts en défense des employés pour poursuivre la conversation, apprendre les meilleures pratiques et réseauter.

Restez à l’affût des développements!