Social Media Updates

Rejeter une publicité : Facebook dit non

Facebook a bloqué les publicités de la campagne Just Say Now soutenant la Prop. 19 de la Californie, qui vise à légaliser la marijuana et se rend à l’électorat de l’État lors du scrutin de novembre.

Certains militants de la Prop 19 affirment que cette décision de Facbeook enfreint les droits du groupe au 1er amendement. Cependant, il est courant dans les entreprises de réglementer le type de contenu qu’elles acceptent pour les campagnes publicitaires. Facebook a défendu sa politique en disant que l’utilisation de la feuille de marijuana par le groupe contrevenait à sa politique de non-promotion des « produits à fumer ».

La chose intéressante ici n’est pas que Facebook a dit non à l’annonce, c’est que les communautés de médias sociaux sont suffisamment puissantes pour obliger une entreprise à expliquer le raisonnement derrière une décision commerciale. Le groupe Just Say Now a lancé une pétition contre la décision de Facebook déclarant que « En censurant les feuilles de marijuana, Facebook interdit les discours politiques. C’est injuste et inacceptable. »

Mais est-ce qu’injuste et inacceptable est la même chose qu’illégal et contraire au 1er amendement ? Une publicité pour la légalisation de la marijuana est-elle considérée comme un discours politique ? Et si oui, cela enlève-t-il le droit d’une société de décider quelles publicités elle accepte d’afficher sur son site Web ou sur d’autres supports de l’entreprise ?

Cela se résume à ceci : ce type de décision publicitaire n’est pas une question de 1er amendement, c’est une question de préférence formulée dans les affaires – ce n’est pas de la politique.

par: Sheheryar Sardar, Esq. & Benish Shah, Esq., Cabinet d’avocats Sardar LLC