Vous lisez

Comment maximiser la valeur client à vie avec les réseaux sociaux payants

Social Marketing

Comment maximiser la valeur client à vie avec les réseaux sociaux payants

Auparavant, sur les plates-formes publicitaires plus traditionnelles, les annonceurs se « concurrençaient » essentiellement pour le temps et l’attention d’un public donné. Plus ou moins, c’était un terrain de jeu égalisé. Mano et mano.

Aujourd’hui, les mêmes règles de jeu pour la publicité sur les réseaux sociaux ne s’appliquent tout simplement pas, car la concurrence pour le temps et l’attention est tellement plus grande. Aujourd’hui, les annonceurs ne sont pas seulement en concurrence les uns avec les autres pour le temps et l’attention des gens ; ils sont également en concurrence avec les amis, les membres de la famille, les collègues, les vidéos stupides de YouTube, les mèmes désagréables et le phénomène général de surcharge de contenu de leur public cible.

Cela, associé à l’idée que la publicité sur les réseaux sociaux est en grande partie interrompue et intrusive par les utilisateurs personnels, présente un obstacle majeur pour les annonceurs qui cherchent à développer leur marque.

Et c’est là que les annonceurs se trompent totalement sur les médias sociaux : ils essaient de trouver de nouveaux clients au lieu de se concentrer sur l’établissement de relations avec ceux qui existent déjà.

À moins que vous n’ayez une notoriété instantanée de la marque comme Apple, Nike et Coca-Cola dans le monde, les utilisateurs quotidiens des médias sociaux ne donneront pas aux entreprises dont ils n’ont jamais entendu parler l’heure de la journée. Ce n’est pas comme si nous cherchions désespérément du nouveau contenu provenant de nouveaux endroits. Nous avons déjà plus qu’assez de contenu à notre disposition provenant de personnes et d’entreprises que nous connaissons.

En tant qu’annonceurs, cela ne signifie pas que nous ne devrions pas utiliser les médias sociaux. Cela signifie simplement que la publicité est plus efficace si nous ciblons ou reciblons les personnes qui connaissent déjà notre marque. Il existe deux manières de procéder :

  1. Ciblez les personnes qui aiment déjà votre page avec du contenu et divers appels à l’action.

  2. Reciblez les personnes qui visitent votre site Web et dont les adresses e-mail sont déjà en votre possession. Facebook appelle cela des audiences personnalisées ; Twitter l’appelle Publics sur mesure.

Cependant, le reciblage n’est que la moitié de la bataille. Le deuxième aspect, peut-être le plus important, du reciblage est le contenu que vous décidez de servir à ces personnes.

Les médias sociaux ne sont pas un endroit pour effectuer un argumentaire de vente après un argumentaire de vente. Les publicités et les communiqués de presse réutilisés tombent souvent à plat, et tout ce qui est perçu comme tel n’aide pas simplement votre entreprise ; cela peut effectivement lui faire mal. À une époque où tant de personnes et d’entreprises se disputent notre temps et notre capacité d’attention exponentiellement plus courts, dès que nous rebutons les gens par manque d’intérêt ou de pertinence, nous pouvons avoir du mal à les récupérer.

Au lieu de cela, nous, annonceurs, devons exploiter le pouvoir et l’objectif des médias sociaux : développer et renforcer les relations avec des personnes qui connaissent déjà notre entreprise. De meilleures relations signifient une plus grande notoriété et familiarité avec la marque, ce qui conduit à une plus grande confiance et à une meilleure défense de la marque. Tout comme nous passons plus de temps et d’énergie avec des personnes en qui nous avons confiance, nous dépensons plus d’argent (et recommandons à nos amis de faire de même) avec des entreprises en qui nous avons confiance.

Afin de développer de meilleures relations avec nos clients potentiels et existants, nous devons nous concentrer sur un contenu qui offre une valeur évidente, immédiate, à long terme, crédible, authentique et personnelle, telle que définie par :

  • Évident: le public sait exactement ce qu’il obtient

  • Immédiat: s’engager avec le contenu en ce moment fournira aux spectateurs une sorte de valeur émotionnelle (c’est-à-dire de divertissement) et/ou pratique (c’est-à-dire d’auto-assistance)

  • Long terme: le contenu n’est pas une « aventure d’un soir » – il fait partie de votre programme global de marketing de contenu, de sorte que votre public sait à quel contenu s’attendre de vous à maintes reprises

  • Crédible: le contenu est digne de confiance et crédible

  • Authentique: libre d’un agenda

  • Personnel: il y a quelque chose dedans pour chaque personne de votre audience

L’établissement de relations n’est pas quelque chose qui se produit avec un seul élément de contenu ou avec une seule campagne ; il s’agit d’un processus toujours actif et en constante évolution qui dépend entièrement de la volonté et de la capacité de votre entreprise à développer une approche formidable, dans laquelle toute l’équipe souscrit véritablement à l’engagement de développer de vraies relations avec vos clients, des relations qui vont bien au-delà la dynamique traditionnelle entreprise-client.

La clé ici est de renverser les principes de la publicité, en se concentrant donc moins sur les médias et plus sur l’aspect social des médias sociaux. Cette approche peut aboutir à un message qui touche moins de personnes que la publicité traditionnelle ne nous l’a permis, mais elle se traduira également par un message qui résonnera avec un pourcentage plus élevé de personnes qui le voient et s’y engagent.

À une époque où les consommateurs sont plus équipés que jamais d’informations en libre-service, et à une époque où la publicité traditionnelle n’a plus autant d’écho auprès des gens qu’auparavant, la publicité sur les réseaux sociaux offre une opportunité sans précédent d’exploiter véritablement le pouvoir de la relation. construire afin d’accroître la sensibilisation, le plaidoyer et la mesure la plus importante de la croissance à long terme : une valeur client plus élevée à vie.