Vous lisez

Le social business doit être un état d’esprit avant un modèle opérationnel

Social Media Updates

Le social business doit être un état d’esprit avant un modèle opérationnel

Je n’aurais pas pu mieux dire cela que mon ami Olivier Blanchard et je vous recommande vivement de passer un peu de temps à parcourir les diapositives ci-dessous. C’est 51 au total, mais permettez-moi de résumer très rapidement mes principales conclusions.

Je l’ai déjà dit mais cela vaut la peine de le répéter.

La transformation du Social Business ne sera réussie que si les employés à tous les niveaux changent leurs comportements. Communication avec les collègues et les clients, ouverture des bons de commande et autres fonctions opérationnelles, réunions d’équipe, relations de travail avec les partenaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement et tous les processus et flux de travail intermédiaires ; et oui, tous les messages marketing, campagnes et tactiques doivent changer. Un changement de comportement ne se produit qu’après avoir changé notre façon de penser.

À mon avis, quelques extrants d’une entreprise sociale sont les suivants :

  • Pensée plus innovante
  • La naissance de procédés et de produits nouveaux et améliorés
  • Des relations plus étroites avec les employés et les partenaires
  • Augmentation du moral et de la satisfaction au travail
  • Stratégies de mise sur le marché plus rapides
  • Temps de réponse de gestion de crise plus rapides
  • Un engagement client meilleur et plus évolutif

Olivier décrit d’abord ce qu’une entreprise sociale n’est pas.

  • Avoir une présence sur les réseaux sociaux n’est pas une entreprise sociale
  • Avoir du contenu numérique ne fait pas de vous une entreprise sociale
  • Chasser des abonnés ne fait pas de vous une entreprise sociale

Et, ensuite, il explique les principes de base de l’entreprise sociale :

  • Le social est et a toujours été une philosophie d’entreprise fondamentale
  • Le social doit être un état d’esprit avant de devenir un modèle opérationnel
  • Un PDG qui ne se soucie pas de créer une entreprise sociale n’en créera pas une par accident
  • Le social est quelque chose que vous n’êtes pas quelque chose que vous faites

Et ce ne sont que les 10 premières diapositives environ. Ce sont de l’or et je recommande fortement de passer du temps et d’extraire les informations. La principale conclusion pour moi est que l’entreprise sociale nécessite absolument un changement de culture. Une entreprise qui fait cela aujourd’hui est clairement IBM.

Profitez de l’apprentissage.

Principes d’un Social Business Intro 7DEE

Voir plus de présentations d’Olivier Blanchard