Social Media Updates

Pourquoi Groupon a des jambes

Alors que Facebook Deals et Google Offers lancent exactement le même service que Groupon (et ont été étiquetés « Groupon Killers »), les experts remettent en question la durabilité et la part de marché de Groupon. Les offres sont devenues des produits de base, et Groupon perdra certainement des parts de marché simplement en raison du volume croissant d’offres distribuées par un plus large éventail d’éditeurs. Alors, comment Groupon différencie-t-il ses offres de Facebook, Google ou d’autres médias de masse ?

En termes simples, Groupon devient une marque grand public, et non un réseau social ou un moteur de recherche qui propose des offres comme un autre jeu de revenus. Son principal atout est sa position incontournable et généralement bienfaisante en tant que portail d’épargne pour les consommateurs. Groupon peut maintenir la puissance de cette image de marque en offrant continuellement de nouvelles façons d’économiser de l’argent et en faisant appel à de nouveaux partenaires commerciaux et éditeurs pour partager et étendre son pipeline de distribution grand public. Notez que bien que Facebook et Google puissent faire les mêmes choses, c’est le cachet de Groupon en tant que marque grand public qui est l’atout exploitable.

Voici quelques exemples d’opportunités que Groupon pourrait exploiter à l’avenir.

Partenariats cartes de crédit/bancaires pour les opportunités d’acquisition de données

Les institutions financières rechercheront des partenariats avec Groupon pour créer des systèmes d’accords opt-in basés sur l’analyse de l’historique des achats des consommateurs. Par exemple, Groupon pourrait travailler avec American Express pour extraire les données des cartes de crédit (avec l’autorisation du consommateur) et personnaliser les offres en fonction des besoins personnels confirmés. Les consommateurs fidèles à Applebees, Home Depot, Hilton et American Airlines peuvent recevoir des offres ciblées pour passer d’Olive Garden, Lowes, Sheraton et Jet Blue. Le consommateur acceptera le concept de mise à profit des profils d’achat personnels afin d’économiser de l’argent et donnera lieu à la consommation sociale, le partage de l’historique d’achat. Blippy est déjà un exemple de partage de données personnelles de consommation.

Plateformes d’offres mobiles en temps réel

Groupon et Living Social ont déjà commencé à ouvrir la voie à des services en temps réel avec des services de transactions instantanées qui alertent les consommateurs sur les offres à proximité le jour même en fonction de leur emplacement. Ces services de découverte d’offres, ainsi que les offres d’enregistrement comme celles proposées par Foursquare, Yelp et Facebook Places, modifieront en masse le comportement d’achat des consommateurs en rendant les offres omniprésentes où que l’on se trouve. Les décisions d’achat – où manger, quoi faire, où acheter – deviennent plus logistiques et nécessitent moins de planification.

Liquidation des stocks en temps réel

Groupon peut développer des relations avec les industries traitant des produits périssables – compagnies aériennes, hôtels, croisières, location de voitures, producteurs d’événements, théâtres – pour créer des systèmes de liquidation des stocks en temps réel. Ces systèmes optimiseraient le contrôle des stocks et offriraient aux consommateurs des aubaines de dernière minute. Voir mon article du 19 mars sur les systèmes d’inventaire en temps réel.

Étendre la marque grand public à d’autres catégories de consommateurs

En tant que marque grand public, Groupon peut étendre ses catégories de produits aux produits de la vie quotidienne comme les produits d’épicerie, les suppléments nutritionnels, les articles de pharmacie et la quincaillerie. Comme Amazon et Priceline, Groupon peut se tailler une niche de consommation en proposant des offres sur une gamme complète de produits et s’établir comme un guichet unique.