Social Marketing

Une conversation avec la directrice de Twitter, Daina Middleton

Note de l’éditeur : rejoignez-nous le 24/03 pour un webinaire avec Daina Middleton alors que nous discutons de son dernier livre et de son discours d’ouverture à The Social Shake-Up 2015.

L’une des choses magiques à propos de SXSW est la rencontre aléatoire de personnes que vous pensiez connaître depuis des années mais qui vivaient peut-être dans un univers technologique parallèle (les réseaux sociaux remplaceront-ils vraiment cette expérience ?). Un tel moment aléatoire s’est produit pour moi lors d’un dîner organisé vendredi par Synthesio où j’ai rencontré Daina Middleton, responsable du marketing commercial mondial de Twitter.

Parmi ses nombreuses réalisations, Daina est l’auteur de Marketing in the Participation Age, qui, selon un critique, fournit « un nouveau cadre pour faire les choses différemment ». Sa thèse, comme je l’ai appris au dîner, est que pour que les entreprises se connectent vraiment avec les clients, elles doivent encourager la participation à l’ensemble de l’expérience client – une idée qui est au cœur des conversations les plus récentes sur l’expérience client.

J’ai hâte de lire le livre, disponible sur Amazon et Barnes and Noble, et via audio. Je suis également ravi d’annoncer que Daina présentera The Social Shake-Up à Atlanta, les 9 et 10 juin. Sécurisez votre laissez-passer ici pour rejoindre Daina et d’autres grands conférenciers à la conférence de cette année. Achetez avant ce vendredi 20 mars pour avoir la possibilité d’économiser plus de 500 $ sur votre passe.

Nous avons interviewé Daina alors qu’elle était à SXSW dans le salon #NewWaytoWork parrainé par IBM. La vidéo sera disponible sous peu, mais voici l’essentiel de notre conversation.

Voici la conversation dans une version légèrement modifiée :

ROBIN : Dites-moi ce que vous entendez par le titre « Le marketing à l’ère de la participation » et qu’est-ce qui a changé en trois ans ?

​DAINA : Dans les années qui ont suivi la publication du livre, il y a eu un changement : les médias sociaux font partie de tout ce que nous faisons. On nous a appris que l’accent est mis sur la persuasion, mais aujourd’hui cela ne suffit pas. Il faut amener les gens à participer, à agir au nom de la marque. Cette action peut être effectuée sous forme numérique. Le numérique transcende la barrière entre ce qui est en ligne et ce qui est hors ligne.

Pouvez-vous me donner des exemples?

Tout d’abord, je mentionnerai les éléments de la formule de participation : Les entreprises doivent fournir une motivation ; découvrir et devenir compétent; responsabiliser les clients ; et de créer des liens. Mine Craft est une entreprise qui le fait bien. Ils laissent leurs utilisateurs découvrir des possibilités infinies, et quand ils le peuvent, ils peuvent créer.

Y a-t-il des différences dans les cultures ?

Il y a des nuances partout dans le monde. Il y a certainement des différences culturelles. Par exemple, au Japon, les gens tweetent leur réservation dans les restaurants. Il existe différentes utilisations dans différentes parties du monde.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur l’essor de la culture de la création ?

C’est un excellent exemple de la direction que prend la technologie. Il permet aux gens de se connecter avec d’autres de la même passion. C’est un mécanisme de découverte.

Quelles sont les choses que vous avez remarquées depuis la sortie du livre ?

​Mon dernier chapitre parlait du « Nurturist ». La métaphore utilisée pour le marketing dans le passé était basée sur la guerre, mais je présente l’idée de remplacer le jardinage à la place. Comme preuve de ce changement, quelque chose dont j’aurais discuté plus en profondeur si j’avais écrit le livre aujourd’hui serait la technique de test et d’apprentissage. Cela devient plus important pour les entreprises, elles investissent davantage dans ce domaine. J’aurais également passé plus de temps sur l’authenticité et son importance. Quand on parle de storytelling, ça raconte quand même. Nous devons avoir davantage une approche de feu de camp. Nous devons adopter cette approche de feu de camp. Nous avons besoin d’être éclairés à la conversation; il doit s’agir d’une relation continue à double sens.

Écoutez ce que Daina a à dire d’autre à The Social Shake-Up en juin à Atlanta. Sécurisez votre pass ici.

Nous espérons vous voir là-bas.