Marketing social

4 choses que les petites entreprises doivent comprendre sur le marketing social

Marketing social des petites entreprises

Le marketing social n’est pas réservé aux grandes entreprises. C’est une pratique – une discipline – dans laquelle n’importe quelle entreprise, quelle que soit sa taille, peut se lancer.

Mais cela ne signifie pas que toutes les stratégies de marketing social sont identiques. Pour les petites entreprises – généralement à court de ressources et chargées d’effectuer de nombreuses tâches à la fois – il existe des éléments essentiels de base qui méritent une attention particulière.

En élaborant le manuel de marketing social des petites entreprises, nous avons découvert quatre éléments essentiels pour stimuler les ventes et l’engagement des clients.

1. Vous devez savoir ce que vous voulez
Chaque entreprise doit se fixer des objectifs réalistes en matière de social. Mais si vous êtes une petite entreprise, où le temps et l’attention sont étirés, ne pas savoir ce que vous voulez en retirer peut vous fermer avant même d’avoir commencé.

Avant de lancer une campagne Facebook ou de commencer à tweeter sans cesse, posez-vous une question simple : quels sont les objectifs clés que je souhaite atteindre ?

Vous souhaitez booster l’engagement pour vos promotions en magasin ? Souhaitez-vous constituer une plus grande base de fans ou augmenter les abonnements à votre newsletter par e-mail ?

Prenez le temps de déterminer les deux ou trois objectifs les plus importants et notez-les. Ils vous aideront à déterminer quand quelque chose fonctionne ou s’il est temps de changer de direction.

2. Déterminez où se trouve votre meilleur client
Il y a de fortes chances que vous puissiez facilement imaginer votre meilleur client. Ils sont du genre à visiter votre magasin ou votre site encore et encore. Vous pouvez citer la tranche d’âge, le lieu, peut-être même le niveau de revenu.

Maintenant, pouvez-vous nommer le réseau social le plus susceptible d’attirer ce client idéal ?

Comprendre les diverses caractéristiques démographiques – et géographiques – des différents réseaux sociaux vous aidera à concentrer vos efforts au bon endroit. Cela pourrait être déterminé par la taille (Facebook est énorme), l’emplacement (Twitter se débrouille particulièrement bien dans les centres urbains), l’âge et le sexe (Pinterest est particulièrement fort avec les femmes) ou votre produit (Instagram a naturellement du sens pour les gourmands enjoués).

Prenez le temps d’enquêter sur les réseaux où se rassemblent vos meilleurs clients. Il peut y en avoir plus d’un, mais combattez l’envie d’être partout à la fois.

3. Connaître la différence entre les publicités sociales et les campagnes sociales
À une époque plus ancienne des médias, vous payiez simplement pour qu’une publicité soit affichée sur une page de journal ou entre des segments télévisés. Mais avec les médias sociaux, les médias payés, gagnés et détenus convergent.

Cela signifie que les petites entreprises doivent savoir que le marketing social signifie plus que l’achat de publicités sur Facebook et Twitter. Vous devez créer et engager votre public, le garder actif et se connecter à ses pairs pour assurer le succès de vos publicités.

Les campagnes sociales sont le meilleur moyen d’y parvenir. Une publicité sociale est un placement payant pour votre copie, vos tweets ou vos publications. Une campagne sociale est l’endroit où vous mettez un coupon ou une offre à la disposition des fans ou pour partager votre contenu ; ce sont des concepts comme des concours de photos, des concours de sous-titres et des concours de vidéos où les utilisateurs créent eux-mêmes le contenu ; et cela peut impliquer des hashtags, qui intègrent vos campagnes sur les réseaux sociaux et même sur divers canaux marketing.

Les publicités sociales et les campagnes sociales fonctionnent bien ensemble. Mais il est important de connaître la différence entre eux.

4. Faites du social une partie de votre semaine
Le dernier élément essentiel pour les petites entreprises est peut-être le plus simple, mais le plus difficile à réaliser. Vous devez faire du marketing social une partie régulière de votre semaine.

Cela ne nécessite pas de faire exploser votre semaine. Il s’agit d’intégrer de façon naturelle les différentes tâches nécessaires à une réussite sociale durable. Cela pourrait impliquer 30 minutes pour concevoir des campagnes un jour et 30 minutes supplémentaires pour analyser les résultats le lendemain. Quand et où n’est pas aussi important que de faire un calendrier réel. Parce que si vous attendez simplement d’avoir un moment de libre, vous prendrez rapidement du retard. Et rien n’est moins gratifiant qu’un compte social obsolète.

Crédit photo : Marketing social/shutterstock

Erwan

Rédigé par

Erwan

Erwan, expert digital pour Coeur sur Paris, offre des insights pointus sur le marketing et les réseaux sociaux. Avec une plume vive et une analyse fine, il transforme les complexités du digital en conseils pratiques et tendances à suivre.