Content Marketing

Comment approcher vos clients potentiels

Comment communiquer sur les réseaux sociauxLes médias sociaux sont un excellent outil de marketing. C’est rentable. C’est rapide. C’est déballé. C’est un canal fantastique pour se connecter et interagir avec votre groupe cible et présenter vos services et produits devant l’ensemble du spectre numérique. Mais de nombreuses entreprises se trompent lorsqu’elles se concentrent uniquement sur la publication et le partage de contenu. Une grande partie du succès des médias sociaux dépend de votre autorité dans le secteur, de vos compétences en réseautage et de votre approche envers votre public cible.

En matière de marketing B2C, cibler et approcher le groupe potentiel est facile, contrairement au modèle B2B, où vous devez traiter avec des professionnels invétérés, qui connaissent déjà l’exercice. C’est un voyage délicat mais enrichissant, seulement si vous pouvez vous rendre à destination.

Voici quelques choses à faire et à ne pas faire lorsque vous approchez un décideur d’entreprise et votre client potentiel.

#1 –

Ne le faites pas initier une conversation avec un message automatisé ou prédéfini. C’est l’un des plus gros désagréments sur les réseaux sociaux. Les messages automatisés comme « Merci pour le suivi. Lisez mes blogs ici www.myblog.com » ou « J’aimerais vous ajouter à mon réseau professionnel sur LinkedIn » est un grand non-non. Ces messages sont non seulement ennuyeux, mais manquent également de la touche personnelle tant souhaitée.

Fais envoyer des messages personnalisés. Tout le monde est différent et votre comportement devrait l’être lorsque vous les approchez. Avant d’envoyer une demande à quelqu’un, faites bien des recherches sur la personne et son entreprise. De plus, laissez l’autre personne sentir que vous voulez vraiment établir une connexion et que vous avez donc investi du temps pour elle. Créez un message personnalisé avec vos idées.

GRC

Sur l’invitation ci-dessus, j’ai précisé que j’avais mené une recherche sur lui. Lorsqu’il trouverait le message, il serait ravi pour lui de voir comment ses actions sont appréciées et il pourrait, à son tour, envisager de visiter votre profil et d’accepter également votre demande.

#2 –

Ne le faites pas garder l’entreprise au top. Lorsque vous rencontrez quelqu’un dans le monde réel, vous ne commencez pas à parler affaires avec lui. Est-ce que vous? Cela s’applique également aux médias sociaux. Plus précisément, parler de votre entreprise et de ses services et produits peut sembler effrayant à de nombreux professionnels.

Fais commencez par le réseautage pur. Il y a un long chemin à parcourir pour convertir un prospect potentiel en client réel. Considérez l’ensemble du processus comme un escalier, la mise en réseau étant la première étape, suivie de l’établissement de vous-même en tant qu’expert du domaine. N’essayez pas de vendre vos services à moins que la personne concernée ne soit pleinement convaincue de votre expertise.

#3 –

Ne le faites pas il suffit de poster et d’oublier. La plupart des professionnels des médias sociaux commettent cette erreur. Ils contactent une personne et ne prennent pas la peine de faire un suivi, sous l’impression que la personne pourrait ne pas être intéressée à parler ou à établir une connexion. Vrai! Parfois, l’autre personne peut ne pas simplement être intéressée à établir une nouvelle connexion. Mais c’est là que vos compétences sont mises à l’épreuve.

Fais interagir régulièrement. Les personnes qui ont des millions de fans et de followers ont soit tendance à ignorer les communicateurs ponctuels, soit manquent de temps pour répondre à chaque commentaire. Cependant, les solutions sont là.

Tout d’abord, tout en répondant ou en commentant, écrivez quelque chose de frappant ou perspicace pour attirer leur attention. Par exemple, s’il s’agit d’un blog sur l’analyse, vous pouvez citer des outils rares mais utiles que vous utilisez. Deuxièmement, continuez à interagir et à commenter régulièrement leurs mises à jour et leurs publications. De cette façon, vous attirerez facilement leur attention en tant qu’utilisateur actif dans la communauté.

#4 –

Ne le faites pas être un spammeur. Croyez-moi ou non, certaines personnes aiment inonder votre calendrier de mises à jour promotionnelles. Ne rejoignez pas le groupe. Vous finiriez par ennuyer vos clients potentiels en un rien de temps. Echanges de places avec vos clients. Si vous n’appréciez pas qu’ils bombardent et obstruent votre chronologie avec des mises à jour promotionnelles, ils ne l’aimeront pas non plus.

Fais trouver le bon moment et poster pour les atteindre. Les experts estiment que les marques ne devraient pas publier plus de deux mises à jour par jour sur Facebook. Le nombre de tweets pour chaque jour peut augmenter, mais maintenez la règle d’une mise à jour par heure. De plus, partagez des mises à jour et des liens convaincants pour générer une portée et un engagement maximum.

#5 –

Ne le faites pas pratiquer la vente poussée. N’essayez pas de vendre vos services et produits à la première rencontre. C’est une pratique courante qui tourne mal tout le temps.

Technologie B2C

En tant que stratège des médias sociaux, je reçois souvent de tels messages Facebook/Twitter/LinkedIn d’inconnus, qui prétendent que leur agence augmenterait le retour sur investissement de 30 % ou 40 %. Un vrai professionnel enverrait instantanément les messages dans le dossier spam et vous perdrez un client potentiel. Ne le faites pas simplement pour atteindre un objectif mensuel.

Fais quelque chose de perspicace pour attirer leur attention. Identifier un problème et proposer une solution. Bien faire des recherches sur la marque et identifier les opportunités ou les enjeux. Rédigez un court message d’information sur vous-même et vos découvertes. N’oubliez pas de laisser vos empreintes sociales, au cas où il voudrait entrer en contact ou veut voir votre autorité sociale.

Parfois, nous devons attendre et nous engager dans des activités soi-disant non rentables juste pour créer un avenir meilleur. C’est toujours mieux d’anticiper et d’aller lentement que de se précipiter et de commettre des erreurs. Alors, la prochaine fois que vous trouvez un prospect potentiel pour votre entreprise, approchez-le de manière professionnelle.